ATTENDEZ LE BON MOMENT Ce n'est pas parce que votre enfant va avoir deux ans qu'il va soudain être suffisamment adulte pour se passer de couches. Beaucoup d'enfants ne manifestent pas l'envie d'utiliser le pot ou les toilettes avant l'âge de trois ans, tandis que d'autres insistent pour enlever leurs couches à la première occasion dès la fin de leur deuxième année. Chaque enfant est différent et se développe à son propre rythme. Même si vous sentez la pression des membres de votre famille, de l'école maternelle ou d'autres parents pour commencer très tôt à apprendre à votre enfant à être propre, forcer un enfant qui n'est pas prêt sera au mieux une perte de temps et au pire, contre-productif. Cela pourrait ôter toute envie à votre tout-petit pour des mois ! Recherchez les signes indiquant qu'il est prêt, puis présentez-lui l'idée graduellement en lui en parlant, en lisant des histoires à ce sujet et en vous amusant à faire semblant de vous asseoir sur le pot avant de commencer l'apprentissage lui-même. Une fois que vous pensez que c'est le bon moment, prenez votre courage à deux mains et organisez-vous. Il vous faudra au moins un pot à la maison, un pot de voyage pour lorsque vous êtes à l'extérieur et des vêtements de rechange ! Les premiers mois sans couches, vous devrez aussi vous habituer à rappeler chaque fois à votre enfant d'aller sur son pot. Même une fois qu'il sera assez grand pour savoir qu'il a besoin de faire « pipi » ou « caca », il aura du mal au début à reconnaître les signes à temps pour aller jusqu'à son pot et baisser son pantalon !

 

Votre enfant est-il prêt pour le pot ?

LES INDICES DU BON MOMENT C'est en général vers la fin de la deuxième année (mais parfois pas avant la quatrième), que votre enfant est prêt à apprendre comment devenir propre; tout comme il est possible qu'il ne soit pas encore prêt. Vous pouvez parfois deviner que votre enfant est prêt d'après certains signes, tels que:

Il fait régulièrement et à des moments prévisibles.
Il est capable de baisser et de remonter son slip.
Il s'intéresse aux pratiques des autres en matière de toilette et au port de sous-vêtements ; en résumé, il veut être comme les personnes de son entourage.
Il donne certains indices, comme la position accroupie, les grimaces ou même vous dire... qu'il est en train de faire.


Mais rappelez-vous que la décision appartient entièrement à votre enfant!

Prendre soin de sa peau

LES SOINS DE LA PEAU RESTENT IMPORTANTS Même si votre enfant commence à n'avoir plus besoin de couches que pour les siestes, les déplacements et les nuits, la façon dont vous prenez soin de sa peau lorsque vous le changez doit rester identique. Il se trouve en effet que la peau des enfants devient encore plus sensible à partir du moment où ils apprennent à être propres. Au niveau de la zone couverte par la couche, une peau saine est tout d'abord une peau sèche. Une peau mouillée devient rapidement fragile et sujette à des rougeurs des fesses. Afin de minimiser l'humidité due aux couches, changez-les régulièrement et utilisez-en des extra-absorbantes, surtout pour la nuit. Gardez à l'esprit que les changements de régime, les maladies et les antibiotiques peuvent provoquer une modification de la nature des selles de votre enfant, qui peut irriter son petit derrière. Traitez ces irritations le plus tôt possible et avec détermination afin que votre enfant ne développe pas d'idées négatives sur le fait d'aller aux toilettes.

Le développement de votre enfant

L'EVALUATION DU DEVELOPPEMENT A DEUX ANS Vers deux ans, votre pédiatre vous proposera peut-être un examen de routine pour évaluer la santé et le développement de votre bébé. Pendant le rendez-vous, on procédera à une évaluation du développement linguistique de votre enfant et il lui sera demandé d'effectuer quelques tâches simples, comme de construire une petite tour avec des cubes et d'introduire des formes dans les bons trous. Vous aurez également l'opportunité d'aborder toutes les préoccupations que vous pourriez avoir.