Il existe plusieurs types de landaus et poussettes pour les multiples.
 
- le landau-poussette: les hamacs de la poussette s’allongent à plat et forment des nacelles indépendantes en face-à-face ou côte-à-côte. En premier âge, il est landau, puis devient poussette en relevant les hamacs (Inglésina, Biplace de Bébéconfort, Bébécar, Peg Perego).
 
- le combiné landau et poussette: un châssis sur lequel on ajoute une nacelle en fonction landau, puis deux hamacs en fonction poussette, en face-à-face ou côte-à-côte (Jamic 905, Club de Aubert, TurboTwin de Bébéconfort).
 
- la poussette traditionnelle: en côte-à-côte ou l’un derrière l’autre, allongeable ou inclinable, certains modèles se plient facilement (P 95 de Jamic, Graco, Face-à-face de Bébéconfort, Aubert).
 
- la poussette canne double: en côte-à-côte, allongeable ou inclinable, elle se plie très facilement et est légère (Inglésina, Maclaren, Graco, Turbo Twin de Bébéconfort).
 
Jusqu’à six mois, un bébé peut être promené allongé en landau. A partir de six mois, en poussette inclinée qui sera relevée à mesure que l’enfant grandit. Les grands châssis avec suspension Daumont et grandes roues sont très confortables et passent partout en largeur et vont sur tous les chemins. Ils se plient à plat et les roues se démontent mais prennent de la place (Inglésina). Ils sont également plus longs à manipuler car il faut enlever les nacelles pour les plier. Ils sont lourds et les roues ne pivotent pas mais ils sont solides et durent plusieurs générations. Les châssis à petites roues sont légers (Bébéconfort, Aubert), se plient et se déplient en un tour de main. Ils se rangent partout. Ils ont des roues pivotantes ou fixes. Attention à la largeur des côte-à-côtes pour le passage en caisse. Ils sont moins solides (surtout l’axe des roues et l’habillage pour certains).
 
Si vous êtes adhérents de l'association, vous bénéficiez de prix avantageux sur le matériel grâce à la Centrale des Multiples (CDM)(vous trouverez un lien direct dans nos pages "partenaires").