Pour faciliter l'étude, nous envisageons les frais occasionnés par l'arrivée de jumeaux, et à la fin, nous parlerons de la venue de triplés ou plus.

Il faut distinguer deux sortes de dépenses :

- les achats à faire pour l'arrivée des bébés ;

- les dépenses mensuelles qui s'ajoutent aux dépenses courantes, en particulier le lait en poudre et les couches.


1 - LES ACHATS

 

 

- le landau- poussette qui sert dès la naissance et s'utilise  très longtemps. Prix : 396.37 € (2 600 F).

 

- les lits. On peut acheter un lit de dimension courante (60 x 120 cm). Si les bébés sont ensemble, ils ne se sentiront pas "perdus" par la grandeur du lit. Sinon, il faut prévoir deux couffins qui serviront deux ou trois mois suivant la taille des enfants. Pensez aux nacelles du landau qui peuvent servir de couffin . Le prix des lits est très variable, il ne faut pas prendre des lits très bon marché qui ne présentent pas une solidité suffisante. Il faut penser que ces lits seront suffisants jusqu'à l'âge de trois ans environ et devront supporter les traitements que certains enfants leur feront subir. Les matelas doivent être de qualité décente pour que l'enfant soit couché dans les meilleures conditions pour sa colonne vertébrale. Un budget moyen de 304.90 € (2 000 F) pour les deux lits peut être raisonnable.

 

- quelques gigoteuses surtout pour les premières semaines. Après, on peut envisager l'achat de sur-pyjamas ou de sacs de couchage qui assureront aux parents que les enfants sont toujours couverts. Prix : 121.96 € (800 F).

 

- achat de biberons en assez grand nombre de façon à pouvoir préparer à l'avance les repas et ne pas passer son temps à stériliser. On peut envisager l'achat de 12 biberons qui tiendront en deux fois dans le stérilisateur. Il faut aussi prévoir une bonne quantité de tétines, car il faut parfois changer une tétine pendant un repas. Prix : 38.11 € (250 F).

 

- achat d'un stérilisateur qui peut être acquis d'occasion car il sert peu de temps. Si vous optez pour un stérilisateur à froid et que vous êtes organisés (en lavant et en rangeant régulièrement vos biberons dans le bac), 6 biberons peuvent suffire à nourrir vos enfants. Prix : 20.58 € (135 F).

 

- chauffe-biberon, indispensable si l'on n'est pas équipé d'un micro-ondes. Il n'est pas superflu d'en prévoir deux, ce qui est bien pratique si les deux biberons peuvent être donnés en même temps. Prix : 27.44 € (180 F) pièce environ.

 

- pour les soins, il n'est pas indispensable d'avoir une table à langer, cela dépend de la façon dont on est installé. Il faut prévoir de toute façon un endroit qui soit assez haut. Il ne faut pas penser s'installer sur un lit, car c'est beaucoup trop bas pour le dos des adultes. Si l'on dispose d'une commode pour ranger les affaires des bébés, le dessus peut-être utilisé comme table à langer. Sinon, on peut s'organiser sur une table normale.

Dans ces différents cas, il faut prévoir un petit matelas à langer recouvert de plastique. Le prix en est variable suivant la qualité. Prendre une bonne qualité pour qu'il dure un certain temps. Prix : 15.24 € (100 F).

 

- le bain : la grande baignoire est beaucoup trop basse pour le dos des adultes. Il ne faut pas hésiter à se servir du lavabo ou de l'évier s'ils sont assez vastes. Sinon, il faut absolument prévoir l'achat d'une petite baignoire que l'on posera sur la grande ou sur un pied en X. Prix : 15.24 € (100 F).

 

- les vêtements : il faut prévoir des body, des pyjamas, des combinaisons, des chaussettes, des lainages (brassières), des gilets. Leur nombre dépend de son budget et de son organisation. Si on peut laver tous les jours et surtout sécher avec un sèche-linge électrique, on peut prévoir moins de change que si le linge doit sécher à l'air ambiant. Il faut aussi prévoir des vêtements pour les promenades, les combinaisons par exemple, surtout si les enfants naissent en hiver. Un budget variable, bien sûr, de 457.35 à 609.80 € (3 000 à 4 000 F) n'est pas excessif.

Pensez aux braderies organisées par les diverses associations (dont “Jumeaux et plus”), aux achats de seconde main , aux prêts de layette et aux soldes d’hiver et d’été dans les magasins, qui permettent de s'équiper à moindre frais

 

- les chaises hautes (dès huit mois) sont indispensables et servent longtemps. Il faut les prendre pratiques, stables, pliables, si le logement est exigu. Prix : 106.71 € (700 F) les deux. Si l'on manque vraiment de place, les chaises qui s'accrochent aux tables sont pratiques. Prix : 76.22 € (500 F) les deux.

 

- les accessoires divers , auxquels on ne pense pas toujours mais qui rendent la vie plus facile. Nous les citons pour mémoire :

            . les maxi-cosis .

            . le parc, de préférence par éléments, pour en faire un espace de jeu plus grand.

            . la valisette de rangement , pour les sorties, dans laquelle on regroupe les produits de toilette et les couches.

            . les sièges bébé , si l'on possède une voiture. On trouve maintenant des sièges utilisables dès la naissance jusqu'aux 3-4 ans, ce qui supprime l'achat du lit-auto. Bien choisir des marques homologuées et de bonne qualité. Penser au nettoyage du siège qui se fait plus ou moins facilement suivant les marques, le siège servant jusqu'au trois ans de l'enfant et étant soumis à des épreuves telles que les goûters pendant les voyages, les vomis éventuels, les doigts sales, etc.

            . les achats éventuels de trotteurs , bien pratiques surtout quand il y a deux enfants, de camions pousseurs pour les premiers pas (un par enfant), de lits de voyage si nécessaire, de pots, de sièges de bain, de vaisselle incassable, de bavoirs pour les repas et de matériel divers que proposent les magasins de puériculture, bien tentant parfois et bien pratique aussi !

 

 

Cela fait un total d'environ 1 524.49 € (10 000 F) pour arrondir. On peut diminuer cette somme en achetant certains matériels d'occasion. Si l'opportunité de cadeaux de naissance se présente, vous pouvez demander à vos familles et amis de se regrouper pour acheter un gros matériel que vous leur indiquerez.

 


2 - LES PRODUITS DE CONSOMMATION COURANTE (par mois et au début)

 

 

- le lait : dans les premiers temps, il faut compter à peu près 6 boites de lait d'un kilo par mois, les prix variant autour de 12.20 € le kilo, soit 73.18 € (480 F).

 

- l'eau minérale : 15.24 € (100 F) minimum.

 

- les couches : il faut compter au début environ 6 à 8 couches par jour, par enfant, soit 480 couches pour le mois à 0.18 € l'unité dans les meilleures conditions, ce qui représente une dépense d'environ 87.81 € (576 F).

 

- les produits pour la toilette : c'est un budget très élastique car il n'est pas nécessaire d'utiliser tous les produits d'hygiène qui existent. Comptons environ 15.24 € (100 F) pour le mois.

 

Soit des dépenses pour le mois d'environ 191.32 € (1 255 F).

 

Il faut citer, pour mémoire, les dépenses incalculables à l'avance mais qui seront réelles comme :

- l'électricité, due à des lavages plus fréquents à la machine, le séchage en machine s'il y en a une, la stérilisation des biberons, etc...

           

- l'eau , pour les mêmes raisons,

           

- quand il ne faut pas changer de logement ou de voiture pour loger la famille qui s'agrandit.

           

- l'achat éventuel d'un four à micro-ondes qui sera d'une très grande utilité pour les biberons et aussi pour les repas des plus grands. Mais attention, il faut savoir que pendant deux minutes les cellules des aliments continuent d’exploser de l’intérieur et leur température de monter alors que l’aliment est sorti du four et risque fort de brûler les lèvres et la langue des enfants.

 

 

 

Pour finir, nous parlerons de l'arrivée de TRIPLES   (ou plus) dans la famille. Il existe des landaus, mais à un prix plus important que celui des jumeaux, car ils nécessitent une armature très solide pour faire face au poids des enfants. Il faut presque compter 457.35 €

(3 000 F) pour un landau-poussette triple neuf. Aussi est-il impératif de songer à l'acheter d'occasion.

 

Pour le reste, il faut acheter en trois ou quatre exemplaires les lits, les chaises hautes, etc. Il est donc nécessaire de réévaluer les dépenses en conséquence.

 

 

Mise à jour: Février 03.

 

 


3 - UNE ALTERNATIVE ECONOMIQUE : L'ALLAITEMENT

 

 

En ne considérant que l'aspect économique de l'allaitement (sans parler donc des bienfaits de l'allaitement, des rapports mère-enfants...), voici une manière simple et gratuite d'alléger la charge de travail et financière des parents de jumeaux.

D'un point de vue économique (les frais des biberons, du lait en poudre, de la stérilisation et du lavage quotidien d'une douzaine de biberons (sans compter le travail que cela occasionne)) peuvent être évités si les bébés sont allaités.

Cela représente,  d'après le 1er paragraphe précédent de 600 Frs.- d'achats avant la naissance, et au moins 600 Frs - par mois ensuite, sans compter l'électricité et l'eau, les produits-vaisselle, etc. Un budget de 3000 Frs pour les 4 premiers mois, de 1200-1500 Frs les six premiers mois si l'on ne désire pas diversifier avant 6 mois, et qui doit frôler les 400-500 par mois ensuite jusqu'à un an rien qu'en lait en poudre et en eau minérale...

Sans compter le coût des petits pots... une habitude en induisant une autre, une maman qui n'a donné que des biberons en double pendant 4-6 mois n'aura sûrement pas le courage de cuisiner tous les jours en plus de préparer des biberons...

Il est possible d'avoir plus d'informations sur l'allaitement en consultant le site de l'Association Allaitement des jumeaux et plus (Présidente :  Françoise Coudray).